A la Une Magazine

Véronique Gallo, humoriste et maman à la fois, elle nous dévoile ses secrets…

Véronique Gallo à l'espace Julien, l'interview

Actuellement en tournée avec son spectacle très familial “The One mother show, l’humoriste belge Véronique Gallo conjugue sa vie de maman de trois enfants, sa passion et métier, le  spectacle !

Véronique Gallo, The One mother show bientôt à Marseille

 Avec pas moins de 5 spectacles qui ont tourné en Belgique, un roman, les capsules Vie de mère lancés sur Youtube puis sur Téva en 2017, Véronique Gallo vit une très belle histoire et après avoir été professeure de Lettres ses désormais sur scène qu’elle a trouvé m’équilibre.

 

Après avoir été repéré par par la boîte de production de Kev Adams c’est avec The One Mother Show que le public français retrouve Véronique Gallo sur scène. Son sujet de prédilection ? Les joies de la maternité mais aussi les tracas… Loin d’enjoliver la vie de maman, elle a créé pour son spectacle, le rôle d’une mère de famille de quatre enfants ! Car même si elle parle au public des émotions qu’elle a ressenti ces dernières années, hors de question pour l’humoriste de dévoiler sa vie ! C’est donc en tant que mère de 4 enfants et avec un mari qui croit toujours bien faire, qu’elle a conçu son personnage.

Dans la vraie vie c’est tout de même le travail à plein de temps de maman de 3 enfants et celui d’artiste en tournée que Véronique Gallo affronte avec le sourire. Mais quel est son secret ? C’est que nous avons voulu découvrir avant de retrouver l’artiste sur la scène de l’Espace Julien à Marseille samedi 8 juin 2019.

Véronique Gallo, maman et humoriste... elle nous raconte

Comment gérez-vous votre quotidien de maman avec un tel métier ?

Véronique Gallo : C’est là que j’ai de la chance d’être chez Adams Family qui est constitué d’une équipe entièrement féminine et qui comprend tout à fait mon embarras car je suis maman et je dois m’occuper de mes enfants. Donc on calibre tout sur un agenda plutôt lent ! Mes spectacles sont espacés et je n’ai jamais plus de 2, 3 jours d’absence pour mes enfants ! Un planning d’hôtesse de l’air en réalité !
Il était hors de question que je défende un spectacle qui s’appelle “Vie de mère” en ne jouant pas mon rôle de maman !

Véronique Gallo, humoriste et maman à la fois, elle nous dévoile ses secrets...

Quelle maman êtes-vous ? Maman poule, drôle de maman...

Véronique Gallo : Je suis plutôt une maman très spontanée et pleine de joie, enfin j’essaie, avec des gros moments de fatigue et de doutes ! C’est vrai que nous les femmes aujourd’hui, on a encore la charge mentale mais on essaye aussi souvent de s’accomplir dans notre vie professionnelle ! Ça  fait deux combats à mener donc je pense que je fais comme toutes les mamans, du mieux que je peux, avec beaucoup de sincérité !

A qui s'adresse ce spectacle ? Aux mamans ?

Véronique Gallo : C’est peut-être plus destiné aux mamans car c’est un point de vue féminin et qu’on s’y retrouve beaucoup, mais moi ce qui me touche énormément  c’est que je remplis les salles avec des famillesÇa j’adore, car les mamans viennent avec leur mari, leurs enfants, parfois même les grands-parents ou entre copines… C’est un spectacle assez intergénérationnel. Mais ce n’est pas un spectacle féministe et il touche tout le monde ! Ça questionne plus la famille que les mères !

Quel réaction du public vous a le plus marqué ?

Véronique Gallo : C’est vrai que je questionne beaucoup le public dans mon spectacle, c’est assez interactif et ca donne naissance à plein de réponses assez dingues ! Je me souviens l’année dernière à Paris il y a eu un soir où mon personnage dit “Ahlala, j’ai l’impression je ne vais pas m’en sortir, je ne vais pas y arriver…” et il y a des mamans qui ont crié “Et bien ça ne va pas s’arranger, plus ils vont grandir, plus ça va être pire !”

 Il y a une spontanéité qui se noue entre le public et moi qui fait que les mamans se lâchent ! On est dans une société ou avec les réseaux sociaux il faut tout le temps donner une image un peu idéalisée, parfaite d’une vie avec les enfants mais on ferait bien de faire des photos de nous avec notre “tronche dans le cul”! Je trouve ça plutôt très chouette d’en parler, ça ne me gène pas d’avouer mes failles !

A l'ère de la parentalité positive, on peut encore avouer les pétages de plomb d'une maman ?

Véronique Gallo : C’est très touchant, car la société nous envoie beaucoup de messages, très positifs et je trouve cela bien même si ce n”est pas toujours facile à respecter mais je trouve que l’on ne parle pas assez souvent du burn out parental qui est une vraie réalité ! Je suis très touchée car j’ai beaucoup de mamans qui m’écrivent et me disent qu’elles regardent Vie de Mère ou ont vu le spectacle et ont eu une bouffée d’oxygène et me disent que je devrais être remboursée par la sécurité sociale! C‘est le plus beau compliment que l’on peut me faire ! Ça veut dire que ce que je raconte fait sens !

Pensez-vous que votre spectacle aide les mamans à déculpabiliser ?

Véronique Gallo : Oui c’est ce que les femmes me disent ! Je trouve ça très bien et moi-même ça me déculpabilise parfois de partager mes émotions de maman.   

Vous n'auriez pas un petit côté Florence Foresti ?

Véronique Gallo : Ah ! C’est vrai que je suis très admirative de Florence Foresti ! Après que quand j’ai créé le personnage, je n’ai pas du tout le même point de vue ou le même regard ni la même forme d’humour ! Mais si je l’adore… Moi je n’ai pas cette sensation d’avoir un côté Florence Foresti mais peut-être que j’en ai un car j’admire tellement son travail ! C’est la première qui a mis le doigt sur plein de choses aussi ! Mais j’aime beaucoup le travail des femmes humoristes comme Muriel Robin, Valérie Lemercier… toutes ses femmes qui ont porté un regard sensible sur la femme, moi ça me parle beaucoup ! 

Conseil de maman, vous diriez quoi aux mamans qui ont envie de réaliser elles-aussi leurs rêves ?

Véronique Gallo : Je leur dirais de regarder la nature, d’observer les animaux, et de voir comment les mères lionnes fonctionnent ! La mère lionne ne nourrit ses enfants que quand elle est nourrie elle-même ! Elle est toujours la première à manger car si elle n’a pas à manger elle ne peut pas chasser et s’occuper bien des ses petits. Or nous on est dans une société où on nous fait croire qu’il faut d’abord s’occuper des autres avant de s’occuper de nous-même mais c’est une véritable erreur ! Je pense que plus on prend du temps pour soir, ce n’est pas égoïste  on se fait du bien à soi, et une fois qu’on est bien on a plus de temps et d’énergie pour s’occuper de ses enfants. Le jour où j’ai compris cela ça a changé toute ma vie !

Véronique Gallo, The One Mother Show à découvrir en famille 

Voir la tournée

A propos de l'auteur

quefaireenfamille

Laisser un commentaire