A la Une Reportage

Aldebert dans Enfantillage 3 au Silo, interview et retour en images

Aldebert au Silo

Aldebert, dis, quel était ton jouet préféré, ton pire souvenir d’école, la K7 que tu écoutais en boucle… Nous avons voulu savoir quel enfant se cache derrière Guillaume Aldebert !

Aldebert est de retour avec Enfantillage 3, l’occasion d’une grande tournée où il vient raconter de nouvelles aventures aux enfants et aux parents ! Car oui, les chansons d’Aldebert ne sont pas réservées aux petits ! Après de multiples écoutes de ce dernier album, nous n’avions qu’une chose à l’esprit : Quel enfant ce cache derrière l’artiste ? Alors que certains parents répètent à longueur de journée :”Arrête tes enfantillages ! ” Et bien lui, la trentaine passée, il continue ! Nous sommes donc allés lui poser tout un tas de petites questions pour en savoir plus sur l’enfant qu’il était ! Et oui, ces Enfantillages, nous on adore ça !

Aldebert, Enfantillage 3, l’interview

Aldebert, petit, quel était votre livre préféré ?

J’ai toujours été grand consommateur de bandes dessinées. J’ai grandi avec ça et c’est ce qui m’a donné envie de raconter des histoires. Encore maintenant !

Quel était votre jouet préféré ?

Je garde un souvenir particulier d’un jouet qui représente le noël de mes 7 ans, c’est le Big Jim Agent secret ! Il était livré avec une mallette qui avait 4 visages différents ! Et on pouvait changer son visage. On tournait son bras et sa tête changeait ! C’est un truc que j’ai retrouvé sur leboncoin. C’est vraiment une madeleine pour moi ce jouet !

Votre premier ciné ?

C’était un Disney, Bernard et Bianca ! Mais j’ai aussi le souvenir d’un film que j’étais allé voir avec ma mère, qui était la Chèvre de Weber, un grand classique super culte, et je me souviens que j’avais eu super peur parce qu’avant, dans les bandes annonces il avait passé la guerre du feu ! J’étais gamin et j’ai eu super peur de ces images !

Votre premier concert ?

Ado, mon premier concert tout seul sans les parents, c’était Trust au Palais des Sports à Besançon !  Ça aussi ça m’a bien marqué et ça m’a donné envie de faire de la scène ! Enfant, j’ai pas de souvenir particulier…

La K7 audio que vous écoutiez en boucle ?

Tout petit j’écoutais beaucoup Steve Waring et Anne Sylvestre ! Puis arrivé en 6ème, j”ai trouvé sur la banquette de la R9 d’un copain, une k7 orange d’ACDC highway to hell ! Petit hommage à Malcolm Young qui vient de décéder ! Cette cassette m’a accompagné toute ma vie ! Même si j’ai toujours baigné dans la chanson française par mes parents et grandis avec Brassens, la préadolescence et l’adolescence c’était le métal ! J’ai appris le métal avec Brassens et ACDC !

Votre pire souvenir d’école ?

J’en ai plein (rire), c’est les cours de maths ou j’étais complètement largué et où je me sentais disparaître ! Et ça c’était très angoissant, j’en rêve encore maintenant, je me sentir exclu, me marginaliser scolairement. J’étais un élève moyen qui avait du mal avec ce système ! j’ai eu le Bac à 23 ans. J’ai eu des matières avec des professeurs qui ont été de véritables blocages, alors qu’avec d’autres ça c’est bien passé ! Après ma seconde catastrophique je suis parti un an travailler à l’usine, puis j’ai repris par la petite porte, BEP/CAP pro, je me suis épanoui dans cette filière plus technique, et ça m’a sauvé !

Votre jeu d’enfance préféré

Ce qui me plaisait le plus c’était construire des cabanes dans les arbres ! Couper des branches pour se faire des escaliers et monter dans les plus hauts arbres !

Et enfin, votre meilleur pote d’enfance ?

J’ai un copain, Jérôme,  que j’ai rencontré en CE1, que je vois plus maintenant sur facebook que dans la vraie vie, mais je l’ai invité à la Cigale il y a deux semaines !

 

Maintenant que l’on connaît un peux mieux Aldebert, l’enfant, nous verrons sous un autre œil les Enfantillages qu’il nous propose scène ! Dans son dernier spectacle il parcourt avec nous une année scolaire ! De la veille de la rentrée et ses insomnies à la grande sonnerie des vacances en passant par Noël, Guillaume Aldebert nous fait rentrer dans son jardin secret fait de super-héros, de vampires, de justiciers et de rêves d’enfant !

Retour sur le concert d’Aldebert au Silo de Marseille dimanche 26 novembre 2017 :

Alderbert a enchaîné deux concerts dimanche 26 novembre au Silo de Marseille. La première séance vite complète, la production a rajouté un concert à 18h30, histoire que toutes les familles qui le souhaitaient puissent profiter du spectacle de cet Enfantillages 3 ! Durant 1h30, l’artiste et ses musiciens ont transporté petits et grands dans une année scolaire avec tous les moments que cela comporte. En décor, une maison, un peu de magie grâce à l’écran qui permettait de voir à travers la fenêtre, une balançoire installée dans le jardin et nous voilà partis dans de belles histoires fait de monstres d’Halloween, de questions que les enfants se posent, de grandes vacances autour du monde et de rencontres incongrues ! Un beau moment qui a fait danser le Silo, de belles interactions et un public très enthousiaste, les Enfantillages d’Aldebert séduisent le public à chaque passage ! On aimerait que cela se reproduise plus souvent.

Le concert en images :

 

 

 

 

Aldebert dans Enfantillage 3 au Silo, interview et retour en images
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

quefaireenfamille

Laisser un commentaire